Vous êtes ici : Version française > Promotions accueillies > Séjour 2022-2023

Séjour long

Jesse
OLSZYNKO-GRYN

Histoire - Royaume-Uni

Coordonnées

Thèmes de recherche

PROJET

"L'affaire Dépakine: communiquer sur le risque reproductif dans la France de l'après le thalidomide"

Aujourd'hui, la Dépakine est un médicament assiégé. Sanofi, le fabricant, fait face à un recours collectif en France, et un tribunal de Paris a récemment tenu l'entreprise responsable d'avoir manqué à son devoir de diligence. Ce projet est le premier à étudier historiquement la Dépakine (valproate de sodium), un médicament anticonvulsif qui, s'il est pris pendant la grossesse, provoque également des troubles neurodéveloppementaux. Il se concentre sur le rôle crucial joué à Lyon dans les années 1970 par le REMERA (Registre des Malformations en Rhône-Alpes) dans la mise en évidence de lésions fœtales. L'examen du cas de la Dépakine permet de situer la France, et plus particulièrement Lyon, dans la compréhension historique des tensions persistantes entre droits reproductifs et droits des personnes handicapées au sein de l'Europe contemporaine. En collaborant avec des patientes (femmes épileptiques ayant pris de la Dépakine pendant leur grossesse), le projet contribue également au développement d'un mode de recherche historique plus inclusif au sein des études sur les sciences. Au-delà de l'indemnisation et de la justice pour les familles, il met en jeu des problèmes fondamentaux relatifs à la production et à la communication des savoirs biomédicaux sur le risque reproductif dans le monde post-thalidomide.

Activités / CV

BIOGRAPHIE

Jesse Olszynko-Gryn est historien des sciences, de la technologie et de la médecine à l'Université de Strathclyde à Glasgow, en Écosse. En tant que co-responsable du projet international de recherche collaborative « Risky Hormones » , il travaille avec des groupes de patients et d'autres partenaires pour enquêter d'un point de vue historique sur l'utilisation et la réglementation contestées des produits pharmaceutiques pendant la grossesse et le risque de malformations congénitales dans le monde post-thalidomide. Son premier livre, A Woman's Right to Know: PregnancyTesting in Twentieth-Century Britain, est sous contrat avec MIT Press. À Strathclyde, il co-anime le DisabilityResearch Group.