Vous êtes ici : Version française > Promotions accueillies > Promotions antérieures > Séjour 2013-2014

Séjour court

Jocelyn
Létourneau

Histoire - Canada

Coordonnées

Discipline(s)

  • HISTOIRE & CIVILISATIONS

Thèmes de recherche

PROJET

RELATION AU PASSE ET CONSCIENCE HISTORIQUE CHEZ LES JEUNES : LE CAS DU QUÉBEC EN COMPARAISON DE CAS EUROPÉENS

Les jeunes Québécois, dit-on souvent, sont ignorants du passé de leur société. Pour autant, cela ne signifie pas qu’ils n’ont pas de vision d’ensemble de l’expérience québécoise dans le temps. À cet égard, les sondages qui font état d’un déficit apparent du savoir historique chez les jeunes pourraient cacher l’essentiel. C’est cette hypothèse inaccoutumée – soit que les jeunes, malgré leurs lacunes en matière de connaissances historiques, se font une idée assez forte de ce que fut l’histoire du Québec – que j’ai voulu vérifier en menant, depuis une dizaine d’années, une enquête exhaustive sur les représentations qu’ils offrent du parcours de leur société dans le temps. Simple, la question posée aux jeunes («Raconte-moi l’histoire du Québec comme tu la connais, depuis le début») s’est révélée particulièrement efficace pour susciter chez eux la production de courts récits d’histoire du Québec – plus de 5000 textes amassés jusqu’à maintenant.

Le présent projet vise à maximiser les potentialités empiriques, mais surtout théoriques, de cette recherche originale en vue de cerner la forme et le fond, d’une part, et de saisir le mode de développement, d’autre part, de la conscience historique collective des jeunes Québécois, dont on sait l’importance qu’elle revêt dans la formation de leur conscience citoyenne au présent.

L’intérêt d’un séjour au Collegium de Lyon vient du fait qu’une équipe de recherche basée à l'Université Lumière-2 s'active sur un projet parent au nôtre. Il est à prévoir d'intéressantes comparaisons entre le cas québécois et des cas européens.

Activités / CV

BIOGRAPHIE

À l’Université Laval, Jocelyn Létourneau est chercheur au CÉLAT et professeur au département des sciences historiques depuis 1985. Titulaire de la chaire de recherche du Canada en histoire du Québec contemporain entre 2001 et 2015, il a été, au cours de sa carrière, boursier du Zentrum für interdisziplinäre Forschung (Université de Bielefeld), de l’Institute for Advanced Study (Princeton, N.-J.), de la Fondation Fulbright (UC Berkeley) et du Collegium de Lyon. Entre 2006 et 2012, il a dirigé une alliance de recherche universités-communautés (ARUC) sur le thème «Les Canadiens et leurs passés». Lauréat de plusieurs prix, dont celui de la Fondation Trudeau pour l’excellence de ses recherches, Jocelyn Létourneau est membre de la Société royale du Canada depuis 2005. Jusqu’ici, il a publié 18 livres, dont 7 en solo, sur des thèmes touchant la conscience historique des jeunes ; les rapports entre histoire, mémoire et identité ; les grandes représentations collectives de la société québécoise ; la relation que les Québécois entretiennent avec le(ur) passé ; les mutations de la référence collective québécoise. Intellectuel public et historien participant au débat sur la question du « grand récit collectif des Québécois », il a posé les bases d’une vision bien à lui de l’histoire du Québec, vision fondée sur la préhension de l’expérience québécoise à travers les concepts de contacts, de passages, d’actualisation culturelle et de culture politique ambivalente, vision qui a généré sa part de discussion parce que sortant de la représentation commune du parcours québécois comme « destin manqué ou dévié ».

PUBLICATIONS PRINCIPALES

LIVRES PERSONNELS

  • Je me souviens ? Le passé du Québec dans la conscience de sa jeunesse, Montréal, Fides, 2014, 250 p.
  • Le Québec entre son passé et ses passages, Montréal, Fides, 2010, 251 p.
  • Que veulent vraiment les Québécois ? Regard sur l’intention nationale au Québec (français) d’hier à aujourd’hui, Montréal, Boréal, 2006, 182 p.
  • Le Québec, les Québécois : un parcours historique, Montréal/Fides, Québec/Musée de la civilisation, 2004, 128 p.
  • A History for the Future: Rewriting Memory and Identity in Quebec, trad. de Phyllis Aronoff et Montréal/Kingston, McGill-Queen's University Press, 2004, 190 p. [Trad. de Passer à l’Avenir. Histoire, mémoire, identité dans le Québec d’aujourd’hui, Montréal, Boréal, 2000, 194 p.].

LIVRE COLLECTIF

  • Canadians and their Pasts, avec Margaret Conrad, Kadriye Ercikan, Gerald Friesen, Delphin Muise, David Northrup et Peter Seixas, Toronto, University of Toronto Press, 2013, 235 p.

DIRECTIONS D’OUVRAGES

  • Le récit du commun. L’histoire nationale racontée par les élèves, Françoise Lantheaume et Jocelyn Létourneau (dir.) Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2016, 229 p.
  • Les Jeunes à l'ère de la mondialisation : quête identitaire et conscience historique, sous la dir. de B. Jewsiewicki et Jocelyn Létourneau (dir.), avec la collab. de Irène Herrmann, Sillery, Septentrion, 1998, 436 p.

ARTICLES SCIENTIFIQUES

  • «S’intégrer à une nation passe-t-il par l’assimilation de son récit historique ? Réflexion à partir du cas québécois», avec Raphaël Gani, Revue canadienne d’éducation/Canadian Journal of Education, 40, 1 (mars 2017), 27 p.
  • «Teaching National History to Young People Today», dans Mario Carretero, Stefan Berger, et Maria Grever (dir.), International Handbook of Research in Historical Culture and Education. Hybrid Ways of Learning History, Londres, Palgrave Macmillan, 2017, p. 227-242.
  • «Le mur des représentations. Images emblématiques et inconfortables du passé québécois», avec Claire Cousson, Lucie Daignault et Johanne Daigle, Histoire sociale/Social History, vol. XLVII, n° 97 (novembre 2015), p. 497-548.
  • «A Giant with Clay Feet: Quebec Students and the Historical Consciousness of the Nation”, avec Stéphane Lévesque et Raphaël Gani, International Journal of Historical Learning, Teaching and Research, 11, 2 (mai 2013), p. 159-175.
  • «What is to be done with 1759? », dans Philip Buckner et John G. Reid (dir.), 1759 Remembered: Interpreting the Conquest, Toronto, University of Toronto Press, 2012, p. 279-302.
  • «Québécois et Canadiens face au passé : similitudes et dissemblances», avec David Northrup, Canadian Historical Review, 92, 1 (mars 2011), p. 163-196.
  • «Canadians and their Pasts: An Exploration in Historical Consciousness», avec Margaret Conrad et David Northrup, The Public Historian [É-U.], 31, 1 (février 2009), p. 15-34.
  • «Quelle histoire d’avenir pour le Québec ?», Histoire de l’éducation [France], 126 (avril-juin 2010), p. 97-119.
  • «Transmettre la culture comme mémoire et identité. Au cœur du débat sur l’éducation historique des jeunes Québécois», Revue française de pédagogie, n°165 (oct./nov./déc. 2008), p. 43-54.
  • «Clio en crise : trois défis à l’interrogation historienne contemporaine», Edad media. Revista de Historia [Espagne], 9 (2008), p. 87-103.
  • «Mythistoires de loser : introduction au roman historial des Québécois d’héritage canadiens-français», Histoire sociale/Social History, vol. 39, n° 77 (mai 2006), p. 157-180.
  • «Young People's Assimilation of a Collective Historical Memory. A Case study of Quebecers of French Historical Heritage», avec Sabrina Moisan, dans Peter Seixas (dir.), Theorizing Historical Consciousness, Toronto, University of Toronto Press, 2004, p. 109-128.
  • «Se souvenir d'où l'on s'en va : l'histoire et la mémoire comme reconnaissance et distance», French Historical Studies [É.-U.], 20, 3 (printemps 2000), p. 277-300