Séjour long

Sverre
RAFFNSØE

Philosophie - Danemark

Coordonnées

Thèmes de recherche

PROJET

l’Anthropocène comme tournant cosmologique

Aussi urgente qu’elle puisse l’être, la discussion sur le réchauffement climatique comme étant le plus grand péril pour la civilisation humaine n’est qu’un des exemples indiquant que le « climat » global sur la terre change à un point tel qu’il menace la survie. Cette question doit être comprise dans le contexte plus large de l’Anthropocène. L’Anthropocène est un vaste cadre permettant de comprendre l’importance du changement climatique, de l’accroissement démographique, des contraintes environnementales et autres grands défis. C’est donc probablement une des questions les plus importantes de notre temps.

L’objectif de ce projet est donc d’écrire une monographie interdisciplinaire informée philosophiquement sur l’Anthropocène comme tournant historique pour l’analyser à un niveau conceptuel et existentiel plus large. Le résultat en sera une interprétation éclairée de la situation difficile où se trouve l’Anthropocène et des implications que cela a sur la vie humaine sur terre.
L’Anthropocène est le dénominateur commun d’un large éventail de réalisations qui franchissent un seuil décisif dans l’histoire de la terre et de l’humanité : les activités humaines ont atteint une importance primordiale et commencent à prendre un rôle dominant dans de nombreux processus clé du système terrestre. Cela modifie si radicalement les conditions matérielles de subsistance des êtres humains que les fondements sur lesquels ils se sont toujours tenus en tremblent. Notre existence même, notre être, nos positions et rôles dans le monde, et notre perception de nous-même sont en jeu.

Ce projet considère qu’une relation jusqu’alors inexpérimentée, intime et précaire s’est établie entre l’humanité et la terre, et que les scientifiques ont échoué à la reconnaître jusqu’à présent en maintenant une division nette entre les êtres humains et la nature. L’interaction étroite entre les deux, implique une nouvelle conception de l’ordre du monde et du rôle que les humains y jouent. Ce changement de cosmologie influe sur les relations entre les disciplines scientifiques, la politique et la morale.

Activités / CV

BIOGRAPHIE

Sverre Raffnsøe est professeur de Philosophie à la Copenhagen Business School et rédacteur en chef de la revue internationale Foucault Studies. Il est l’auteur de livres et d’articles sur l’esthétique, la philosophie sociale, le management et la gouvernance, la théorie critique et culturelle et la philosophie française et allemande récente.
Alors que des thématiques comme l’esthétique et l’art, l’autonomie esthétique et la théorie du jugement, le respect des règles, le droit et le tournant linguistique, ont été ses sujets de recherche depuis le début de sa carrière, son axe privilégié depuis le début du millénaire a été la structuration de la réalité sociale et les interactions humaines.
L'objectif est d'articuler une structuration qui a vu le jour socialement avec un effet normatif, mais qui révèle une certaine tendance ou disposition à des modèles de résultats sociaux tout en laissant la place à la liberté et à la poursuite d’un développement dans le temps.
L'approche de l'(inter-intra) action humaine a été appliquée dans une analyse des processus de gouvernance, d'apprentissage, de création de valeur, de créativité et de subjectivation, même si elle a constitué un point de départ pour la discussion du pouvoir et de la confiance ; bien-être, bonheur et prospérité ; économie, économie du don et échange social ; ainsi que pour la compréhension du lien social actuel, la gestion de l'autogestion et la structuration de la liberté.
Tout en gardant ces centres d'intérêt, comme en témoigne la monographie à paraître The Aesthetic Turn, des thèmes supplémentaires ont été ajoutés ces dernières années. Parmi eux figurent le rôle de la science, l'histoire de la science et les sciences humaines ; l'évolution des relations entre le monde naturel et le monde humain / social; l'évolution de la perception du caractère et de l'ordre du monde, ainsi que de la place et du rôle des êtres humains et les relations entre eux.

Le projet de recherche actuel l’Anthropocene comme tournant Cosmologique est soutenu par la Carlsberg Foundation Semper Ardens.
Sverre Raffnsøe a bénéficié de précédents Fellowships ou accueils comme professeur invité de la part de l’ Institute of Advanced Study, Durham University, Department of Thematic Studies, de la Linköping University, Programme for Social Analytics & Contemporary Diagnostics, de la Danish School of Education (Aarhus University) et du Danish Institute of Advanced Studies.
Ces dernières années, Sverre Raffnsøe a été responsable principal de trois programmes de recherche majeurs, destinés à renforcer la collaboration interdisciplinaire : The Human Turn; Management of Self-management; Well-being, Self-leadership and Productivity.

BIBLIOGRAPHIE

  • Raffnsøe, Sverre; Gudmand-Høyer, Marius; Thaning, Morten: Michel Foucault. Research Companion. Philosophy as Diagnosis of the Present. Basingstoke & New York: Palgrave Macmillan 2016: 511 pages.
  • Raffnsøe, Sverre: Philosophy of the Anthropocene. The Human Turn. Basingstoke & New York: Palgrave Macmillan 2016: 96 pages.
  • Raffnsøe, Sverre; Mennicken, Andrea; Miller, Peter: “The Foucault Effect in organization studies,” journal Organization Studies, 2019, vol. 40(2) 155–182 (28 pages).
  • Staunæs, Dorthe; Raffnsøe, Sverre: “Affective pedagogies, Equine-assisted experiments and Posthuman leadership,” journal Body and Society, 2019, vol. 25, 1: pp. 57-89 (33 pages).
  • Raffnsøe, Sverre; Gudmand-Høyer, Marius; Thaning, Morten: “Philosophical practice as self-modification: An essay on Michel Foucault’s critical engagement with philosophy,” Foucault Studies, No 25, 2018: 8-54 (47 pages). DOI: https://doi.org/10.22439/fs.v25i2.5573.
  • Raffnsøe, Sverre: “What is critique? Critical turns in the age of criticism,” journal Outlines. Critical Practice Studies 18(2) 2017: 28-50 (23 pages).
  • Raffnsøe, Sverre; Gudmand-Høyer, Marius; Thaning, Morten: “Foucault’s dispositive: The perspicacity of dispositive analytics in organizational research,” journal Organization: Vol. 23(2) 2016: 272–298 (27 pages).