Vous êtes ici : Version française > Résidents > Séjour 2019-2020

Séjour long

Zahra
Kouzehgary

Archéologie - Iran

Coordonnées

Discipline(s)

  • ARCHEOLOGIE

Thèmes de recherche

PROJET

Etude comparative de l’armement d’Iran et du Caucase durant l’âge du Bronze récent et l’âge du fer : production et circulation.

Les interactions et affinités culturelles entre l’Iran et le Caucase entre la fin de l’âge du bronze et l’âge de fer ont été confirmées par de nombreuses données archéologiques. Cette période (ca 1500 av.JC - début du premier millénaire av. JC) se caractérise par de grands changements dans tout l’ancien monde. L’histoire mondiale est marquée par de vastes transformations sociales et culturelles après une longue période de troubles avec des fractures politiques, culturelles et économiques, suivie par une unification du système de pouvoirs à la fin de l’âge de fer.
Les raisons d’un changement si radical dans la moitié orientale du Moyen-Orient manquent de ressources archéologiques, mais la période est marquée par l’arrivée de populations indo-européennes au Moyen-Orient qui ont introduit de nouvelles techniques de guerre au début du second millénaire av. JC, avec l’arrivée de nouvelles armes. Il n’est pas pertinent d’interpréter tous les changements uniquement en termes de guerres et d’armement, cependant les interférences entre le niveau des affaires militaires et le développement social d’un point de vue technique, économique et politique sont généralement reconnues.
Une étude sur le répertoire des armes Iraniennes de la fin de l’âge du bronze à l’âge de fer présente bien l’impressionnant développement et les changements dans la quantité et la typologie de ce matériel culturel. Les résultats des études récentes sur les armes et armures de cette période en Iran, particulièrement celles venant des régions du nord-ouest et sud de la mer Caspienne, montrent des liens étroits avec celles du Caucase, une tendance qui a perduré de l’âge du Fer à la période achéménide.
A cet égard, ce projet consiste en une ré-étude détaillée et comparative des armes, récemment découvertes ou plus anciennes, en provenance du Caucase, en termes de typo-chronologie, morphologie et technologie dans une perspective spatio-temporelle large. Cette étude permettra de répondre aux questions sur le développement et la distribution de cette nouvelle tradition en matière d’armes de la fin de l’âge de Bronze – début de l’âge de Fer dans le Caucase et en Iran. Elle permettra également une meilleure compréhension des interactions culturelles entre l’Iran et le Caucase durant cette période clés de transition pour de tels échanges culturels.

Le programme vise à examiner :

  • Si une nouvelle étude de cette grande quantité de matériel culturel de la région du Caucase peut apporter des indices sur l’origine, l’émergence et le développement d’une telle technologie dans cette région et en Iran
  • La relation entre cette tradition guerrière et l’arrivée et la répartition des peuples indo-européens dans le Caucase et en Iran
  • Le rôle de ces armes dans l’évolution des pratiques militaires au Moyen-Orient
  • La signification en matière de pratiques funéraires de la découverte de ces armes dans les tombes des hommes et des femmes

Plusieurs types de sources sont disponibles:

  • Le matériel culturel, comprenant un large éventail d'armes, provenant à la fois des fouilles menées par Morgan en Azerbaïdjan, des récentes découvertes et du matériel contenu dans les collections de musées.
  • Les textes, dans un large éventail de genres, notamment les inscriptions royales, les noms d'année, les autobiographies, les lettres et les textes administratifs.
  • Les arts martiaux: représentations artistiques des armes et des soldats dans les opérations militaires.

Ces cultures matérielles sont les plus fiables d’un point de vue archéologique car elles sont porteuses d’une grande variété d’informations.

Activités / CV

BIOGRAPHIE

Zahra Kouzehgari est assistant professeure en archéologie à l’Art and Architecture University de Pars, Teheran (Iran) depuis 2016, où elle enseigne les arts et l’archéologie des cultures l’âge du Bronze et de l’âge de Fer en Mesopotamie, Anatolie et Egypte. Elle est également enseignante invitée à l’Art University de Teheran depuis 2011.
Ses recherches portent principalement sur le domaine de la guerre dans l'Antiquité, ainsi que sur les armes anciennes et le rôle de la guerre dans le changement des anciennes sociétés iraniennes antérieures à la période achéménide. Elle mène également des études sur la théorie du chaos, essayant de faire une synthèse entre l'archéologie et le développement scientifique de la théorie du chaos (avec un accent particulier sur les structures sociales). Contrairement aux méthodes générales linéaires de cause à effet utilisées en archéologie, l'application de la théorie du chaos dans l'interprétation des anciennes structures sociales selon une approche non linéaire peut permettre d'approfondir la compréhension et de mieux comprendre les anciennes structures sociales auparavant incompréhensibles.

Elle a également participé à diverses fouilles archéologiques menées dans la zone achéménide de Pasargades, en Iran (2019, 2018, 2017), Cham-e Shir, Ghachsaran, en Iran (2019), à Tol-e Kamin, Fars, en Iran (2017). Citadelle urartienne à Van (ancien Tušpa) Turquie, Van (2015), site sassanide tardif et ancien régime islamique à Vigol, Kashan, Iran (2010) et site proto-alphabétisé à Pishva, Varamin, Iran (2008). Elle a terminé ses études de doctorat en archéologie à l'Université Tarbiat Modares de Téhéran (Iran) en 2016. Elle a effectué des recherches au Centre de recherche sur l'histoire et l'archéologie de la région de Van à l'Université d'Istanbul, en Turquie (2015). Elle a obtenu sa maîtrise en archéologie à l’Université de l’art d’Isfahan (Iran) en 2011 et son baccalauréat en littérature anglaise de l’Université de Tabriz en 2008.


PRINCIPALES PUBLICATIONS

  • Kouzehgari, Z., Nobari, A., R., Mousavi, S., H., Niknami, K, A, 2018 (in press), “Studying Evolutions in the Iron Age societies in Western Half of Iran with Regard to Iron Age Chronology and Related Theories”, Journal of historical sociology, Tarbiat Modares University.
  • Kouzehgari, Z., Nobari, A., R., Mousavi, S., H., Niknami, K, A, 2015, “A New Look at Spike Butted Axes/Adzes in Iran”, Socrate Journals, p.40- 61. San Francisco California.
  • Nobari, A., R., Kouzehgari, Z., Mousavi, S., H., Niknami, K, 2015, “A Chronological Overview on some Ziwiye belts”, Sociology and Anthropology, Vol. 3, no.3, p. 186-192, Oakland California.
  • Kouzehgari, Z. (2014). “Achaemenid Jewellery, Iranian Jewels”, Pajouhesh Honar (in Farsi), Tarbiat Modares University, Tehran, Iran. Pp. 75- 95.
  • Kouzehgari, Z. (2013). “Weapons Depicted on Hasanlu Gold Bowl”, Marzban Name (in Farsi), Tehran, Iran, p. 150-162.
  • Kouzehgari, Z. (2014). Whether Chaos theory can reconstruct ancient societies, ICA: International Conference on Archaeology, held on 22-23 Dec 2014, Istanbul, Turkey.
  • Kouzehgari, Z. (2014). Conflict stop by peace-tourism development in the Middle - East, 18th ICOMOS General Assembly and Scientific Symposium, held on 10-14 Nov 2014, Florence, Italy.
  • Kouzehgari, Z., Salehi, A., (2014). Political Thinking and the Military Architecture in the Ancient Middle East; A Comparative Study on Assyria, Urartu and Western Iran Military Architecture, ARCHITHEO 14 conference, held on 6-8 Nov 2014, Istanbul Turkey.
  • Kouzehgari, Z. (2012). Peace Metaphors in Achaemenid Architecture, 4th international South Asian Archaeological Symposium, Zabol University, Sistan, Iran.