Publié le 21 mai 2019 | Mis à jour le 25 juin 2019

Aurélien Belot : Survivre après un cancer

Inégalités socioéconomiques en France et en Angleterre

En France, les hommes les plus aisés ont une espérance de vie de 13 ans supérieure à celle des hommes les plus modestes. Chez les femmes, la différence d’espérance de vie entre riches et pauvres est de 8 ans.

Ces données, qui proviennent de l’INSEE, datent de 2018. En Angleterre les différences d’espérance de vie entre les groupes d’individus selon leur niveau de vie sont également marquées : 9,7 années de différence d’espérance de vie entre hommes riches et pauvres et 7,9 années en moins pour les femmes les plus modestes par rapport aux plus nanties. L’étude de Bennett et al., publiée en 2018 dans la revue Lancet Public Health, dont ces données sont extraites, conclut que l’accès aux soins médicaux et la qualité de leur prise en charge est moindre chez les pauvres, et cela même dans un pays avec un système de soin universel.
  • Références
    http://fellows.rfiea.fr/dossier/inegalites-socioeconomiques-face-au-cancer/article/survivre-apres-un-cancer-des-inegalites
  • Sources
    FELLOWS n°56: Le regard de chercheurs internationaux sur l'actualité