Aydogdy Kurbanov : Une résidence des grands rois - Mithradatkert

Le 9 mars 2020

10h00 - 12h00
26, Place Bellecour - 69002 Lyon
Salle de réunion - Allée A - 1er étage

Sur le site archéologique le plus important des contreforts des montagnes du Kopetdag se trouvent les ruines de deux forteresses: l'ancienne et la nouvelle Nisa. Elles sont situées au sud-ouest d'Achgabat. L’ancienne Nisa était la résidence (ou centre cérémoniel) des rois de l'Empire Parthe, de la dynastie Arsacide (du milieu du IIIe siècle avant notre ère au début du 3e siècle de notre ère) et la Nouvelle Nisa, située à 1,5 km au nord-ouest était la ville adjacente.

L'Empire Parthe était l'un des États les plus puissants et les plus influents du monde antique et un rival de l'Empire romain. À l'époque du roi parthe Mithradates I (171-138) à la place de la vieille Nisa a été fondée une résidence royale, Mithradatkert («la forteresse de Mithradates») aux contours d'un pentagone irrégulier (couvrant environ 14 hectares) avec 43 tours. Il y avait les bâtiments du palais et du temple, les installations de stockage et la maison du trésor des rois parthes. D'importantes découvertes d'ostraca, de rhytons en ivoire sculpté et de peintures murales ont été faites parmi différents types d'objets à l’occasion des fouilles archéologiques.

Après la chute de l'Empire parthe (226 EC), l’ancienne Nisa a été détruite par la nouvelle dynastie - Sasanids. La vie a continué à la nouvelle Nisa, presque jusqu'au début du 19e siècle. En 1980 le parc national historique et culturel «Nisa» a été créé pour assurer la protection des sites archéologiques à Achgabat et autour. En juin 2007, les anciennes et nouvelles forteresses de Nisa ont été inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Aydogdy Kurbanov est historien et archéologue spécialisé dans l’étude de l’Asie centrale à l’ère Préhistorique et du Moyen-Âge précoce, ancien directeur du département d’archéologie à l’Institut d’archéologie et d’ethnographie de l’Académie des sciences du Turkménistan et Fellow 2019-2020 du Collegium de Lyon.