Vous êtes ici : Version française > Promotions accueillies > Promotions antérieures > Séjour 2018-2019

Séjour long

Todd
Reeser

Études de genre - États-Unis

Coordonnées

Thèmes de recherche

DISCIPLINES

Études françaises
Études de genre

PROJET

FRANCE TRANSGENRE : UNIVERSALISME ET OBJECTIVITÉ SEXUELLE

En France, l’omniprésent principe d’universalité signifie que juridiquement un citoyen est d’abord défini comme un citoyen et ensuite comme un membre d’une catégorie identitaire ou communautaire « particulière » (e.g. musulman, femme, homosexuel). Comme élément majeur d’identité nationale, l’universalisme français a été beaucoup étudié et cité, souvent en rapport avec des catégories spécifiques. Etendant la question de la relation entre universalisme et identité dans des territoires inconnus, mon projet de livre Transgender France : Universalism and Sexual Subjectivity met en avant deux arguments sur le contexte français fondés sur l’histoire : que l’universalisme a défini la représentation de sujets transgenres depuis la création de la catégorie transsexualité des années cinquante à aujourd’hui ; que la représentation trans a modéré mais aussi critiqué l’universalisme français plus largement, révélant une assomption indicible de l’universalisme, à savoir sa fondation biopolitique dans l’idée d’un corps inviolable et au genre stable. J’étudie à travers cinq chapitres comment cette relation est articulée « officiellement » dans le discours médical, psychanalytique et juridique, mais aussi dans des sources plus populaires (télévision, films, documentaires, journaux, tabloïdes, littérature, théâtre, autobiographie) à travers d’attentives lectures contextualisées.
Ce projet interdisciplinaire aura un écho à la fois e études de genre et en études françaises, mais aussi dans les études des médias, communication, et histoire de la médecine. Puisque la France a un tel contrôle sur la médecine et la façon avec laquelle sont produits et reproduits des corps « sains », ce contexte national offre une étude de cas particulièrement importante sur la façon avec laquelle transgenre et État-nation s’associent. Malgré la connexion proche entre la culture française et le transgenre, il n’existe aucune monographie sur la France transgenre en anglais, et les travaux français sur ce sujet n’a pas d’approche politique de la représentation. Ce livre aidera à corriger le focus sur les contextes anglophones dans le champ bourgeonnant des études transgenres.

Activités / CV

BIOGRAPHIE

Todd Reeser est professeur de français et directeur des études de genre, sur la sexualité et les femmes de l’université de Pittsburgh, USA. Il a largement publié sur le genre et la sexualité dans la littérature, la théorie, les films et la culture. Il a écrit deux monographie sur la masculinité, la première sur la construction d’une masculinité modérée dans l’Europe de la Renaissance (Moderating Masculinity in Early Modern Culture (UNC, 2006)), la seconde sur les approches théoriques au champ bourgeonnant et interdisciplinaire des études de masculinité (Masculinities in Theory (Blackwell, 2010)). Son long livre comparatif sur la réception anachronique de « l’Amour Platonique », Setting Plato Straight: Translating Ancient Sexuality in the Renaissance , a été publié aux University of Chicago Press en 2016 et a gagné le prix Phyllis Gordan Prize de la Renaissance Society of America pour le meilleur livre de l’année en études de la Renaissance. Il a édité plusieurs numéros spéciaux de journaux coprenant un volume sur le sujet “Transgender France”, et il travaille maintenant à une nouvelle monographie sur la représentation trans* et l’universalisme dans la culture française des années cinquante à aujourd’hui. Avec ce travail situé à l’intersection des études françaises et de genre/sexualité, il donne des cours de licence et master sur le genre et la sexualité.

PRINCIPALES PUBLICATIONS

Livres

  • Translation and edition of Symphorien Champier, La Nef des dames vertueuses / The Ship of Virtuous Ladies, with introduction (Toronto: Center for Renaissance and Reformation Studies, 2018). 210 pp.
  • Setting Plato Straight: Translating Ancient Sexuality in the Renaissance, comparative monograph (France, Italy, Germany). Chicago and London: University of Chicago Press, 2016. 416 pp. Winner: Gordan Prize for best book in Renaissance studies by the Renaissance Society of America, 2017.
  • Approaches to Teaching the Works of François Rabelais. New York: Modern Language Association, 2011, with Floyd Gray (second editor). 335 + vii pp.
  • Masculinities in Theory, interdisciplinary monograph on masculinity and literary/cultural theory. Chichester, UK and Malden, Mass.: Wiley-Blackwell, 2010. 238 + vi pp.
  • “Entre hommes”: French and Francophone Masculinities in Theory and Culture, with Lewis Seifert. Newark: University of Delaware Press, 2008. 295 pp.
  • Moderating Masculinity in Early Modern Culture, in the series North Carolina Studies in the Romance Languages and Literatures. Chapel Hill: University of North Carolina Press, 2006. 288 pp.

Articles

  • “Masculinity and Affect: New Possibilities, New Agendas.” NORMA: International Journal for Masculinity Studies, Reeser, T. and Gottzén, L., eds. (2018).
  • “Revisiting the Emotions of Men and Masculinities.” NORMA: International Journal for Masculinity Studies, Gottzén, L. and Reeser, T., eds. (2017). Double issue.
  • “Montaigne, Affect, Emotion,” special issue of Montaigne Studies (2018), with introduction.
  • “Transgender France,” special issue of Esprit Créateur 53 (May 2013). 13 original articles. 172 pp.
  • “The Idea of France,” special issue of Contemporary French and Francophone Studies (Sites) (April 2013). Co-edited with Giuseppina Mecchia and journal editors.
  • “French Masculinities,” special issue of Esprit Créateur 43 (Fall 2003), with Lewis Seifert. 102 pp.
  • “Transsexuality and the Production of French Universalism: René Gaveau’s Adam est…Eve (1954),” French Review 91.2 (2017): 126-38.
  • “Producing Awkwardness: Normative Masculinity and Affective Labour in Popular Culture,” Mosaic: an interdisciplinary critical journal 50.4 (December 2017): 51-69.
  • “Theorizing the Masculinity of Affect,” in Masculinities and Literary Studies: Intersections and New Directions, eds. Josep M. Armengol, Marta Bosch-Vilarrubias, Àngels Carabí, and Teresa Requena-Pelegrí (New York: Routledge, 2017), 109-20.
  • “Queer Energy and the Indeterminate Object of Desire in Montaigne’s ‘On some Verses of Virgil’,” The Journal for Early Modern Cultural Studies 16, no. 4 (2016), 38-72.
  • “On Gender,” forthcoming in The Oxford Handbook of Montaigne, ed. Philippe Desan (Oxford: Oxford UP, 2016), 562-80. On gender/queer theory’s relation to gender in Montaigne.
  • “Concepts of Masculinity and Masculinity Studies,” in Configuring Masculinity in Theory and Literary Practice (Leiden and Boston: Rodopi and Brill, 2015), 11-38.