Symposium / Seminar

Manuel Tizziani : Imposture, fanatisme et domination politique

On The February 7, 2020

Les séances ont lieu de 14h à 16h
ENS de Lyon, site Descartes (Métro Debourg)

Imposture, fanatisme et domination politique - Entre L’esprit de Spinoza et le Mémoire de Meslier. This presentation by Manuel Tizziani is organized within the" Spinoza seminars" by Raphaële Andrault (IHRIM) and Pierre-François Moreau (IHRIM).

D’après la thèse – déjà bien connue – développée dans le L’esprit de Spinoza, l’un des manuscrits philosophiques clandestins les plus répandus, les religions ont été toujours employées comme des instruments de domination politique. Autrement dit, ces impostures n’étaient en fait qu’une fiction utilisée par les ambitieux pour exercer une autorité incontestée sur les ignorants. Dans le cas du Mémoire de Meslier, un auteur qui partage la thèse principale du manuscrit précité, la situation semble toutefois un peu différente. Notamment, parce que, selon le curé athée d’Etrépigny, l’ignorance et la superstition joueraient un rôle très important non seulement parmi les dominés, mais aussi parmi certaines personnes qui exercent le pouvoir. En particulier, Meslier donne deux exemples de ces fanatiques, c’est-à-dire ces individus qui non seulement trompent les autres, mais se trompent elles-mêmes : celui de Jésus-Christ, dont le cas est incurable, et celui des prêtres du bas clergé rural - ou du moins de certains d’entre eux - en qui Meslier a encore confiance. Dans ce texte, nous souhaitons donc présenter ces deux exemples afin d’éclairer les critiques et les intentions de Meslier. Particulièrement, nous entendons montrer que le curé est convaincu que ses arguments athées seront bien accueillis par quelques « fanatiques ».

Manuel Tizziani
Collegium de Lyon, IHRIM
Universidad Nacional del Litoral
CONICET, Argentine

More information here