Publié le 25 juin 2019 | Mis à jour le 25 juin 2019

Todd Reeser : "Transgender" à la Française

L'universalisme transgenre

En tant qu’universitaire américain travaillant à la fois sur les études françaises et de genre, j’entends souvent des chercheurs d’un côté de l'Atlantique me dire combien ceux de l’autre côté étudient improprement les questions d’identité. Les Américains expriment leur scepticisme à l’égard du modèle français de l’universalisme, selon lequel on est d’abord citoyen et ensuite une forme particulière d’identité : « L'universalisme n’est-il pas seulement un moyen d’effacer leur identité en tant que femme/homosexuel/juif, etc. ? ».

Les universitaires français, eux, me parlent souvent de l’obsession américaine pour l’identité : « Comment pouvez-vous avoir un programme d’études ethniques ou sur le genre ? N’est-ce pas une façon de catégoriser et d’isoler des formes d’identité au lieu de les inclure dans le collectif ? »
  • Sources
    Publié dans FELLOWS n°58 fellows.rfiea.fr
  • Auteur(s)
    Todd Reeser