Zahra Kouzehgari: La montée des symboles, une étude de cas des symboles dans Zagros-Iran, en Mésopotamie et dans la vallée du delta du Nil

Le 16 mars 2020

26 Place Bellecour - 69002 Lyon
Salle de réunion - Allée A - 1er étage

Nous étudierons le rôle de l'environnement, de la géographie et du paysage en général dans le processus d'émergence et de production de sens des symboles dans les premières sociétés de l'âge du bronze et de l'âge du fer en Mésopotamie, dans le sud-ouest du plateau iranien et dans la vallée du Nil à partir d'une perspective comparative. Pour ce faire, les symboles les plus importants et les plus courants de ces régions sont sélectionnés et le processus, depuis leur représentation précoce dans les œuvres d'art à la production de sens pour eux, ont été étudiés dans une perspective sémiotique. Les résultats de cette étude démontrent qu'il existe une relation étroite entre les symboles, leur sens et la signification qu'ils véhiculent dans diverses sociétés.

Les symboles - marques, signes et mots - qui indiquent, signifient ou sont compris comme représentant une idée, un objet ou des relations permettent aux gens d'aller au-delà de ce qui est connu ou vu en créant des liens entre des concepts et des expériences par ailleurs très différents. Ces symboles ont toujours partagé en grande partie et ont joué un rôle important dans la communication et l'interaction entre et au sein des sociétés humaines depuis les toutes premières phases de l'histoire humaine.
Ces symboles ont pris de nouvelles formes et sont devenus plus organisés avec l'émergence et le développement des premiers centres urbains de la Mésopotamie, de la vallée du delta du Nil ainsi que du sud-ouest de l'Iran et se sont progressivement généralisés au sein, et entre, ces sociétés. Une vue d'ensemble des symboles de diverses régions géographiques montre des différences distinctes représentant la diversité géographique et environnementale de leur origine.

Zahra Kouzehgari est assistant professeure en archéologie à l’Art and Architecture University de Pars, Teheran (Iran) et enseignante invitée à l’Art University de Teheran. Elle est Fellow 2019-2020 du Collegium de Lyon.